Email ou identifiant :     Mot de passe :       
Mathweb.fr mathématiques et programmation \(\LaTeX\)

Metteur en page, un métier avant tout

Mettre en page un livre dans le but de le commercialiser n'est pas une chose à prendre à la légère. L'éditeur attend, à juste titre, un résultat exactement comme il l'attend. Mais il faut aussi à mon avis faire preuve d'audace pour présenter quelques suggestions si l'on pense qu'elles sont judicieuses.

Je travaille depuis plusieurs années pour l'éditeur Prepamath (en collaboration avec Nathan) sur la mise en page des livres de la collection « Interros des lycées » et « Interros des collèges » (je suis même auteur de certains d'entre eux). Je mets en page des livres parascolaires de mathématiques, de S.V.T. et de Sciences Physiques.

Au fil du temps, j'ai su imposer mon style tout en respectant les exigences du chef de projet. Vous pouvez d'ailleurs voir les résultats sur la page : http://www.nathan.fr/catalogue/resultat.asp?entite=NATHAN%2BParascolaire&discipline=&niveau=&collection=1007&support=&ordre=date_parution.

Quelle sorte de travail ?

Pour les éditions Prepamath, je n'ai pas eu à faire la classe de l'ouvrage, cette dernière ayant été réalisée par l'un de mes confrères bien avant mon arrivée. Mais pour les éditions Lavoisier, j'ai dû créer la classe, c'est-à-dire le style du livre, en fonction des exigences (dimensions des pages, marges, espaces verticaux, en-têtes et pieds de pages,...). Cette création prend bien entendu tu temps, mais pas autant que la mise en page globale. Aussi, le tarif de cette création n'est pas très élevée (en l'occurrence, les exigences n'étant pas très élevées, j'ai dû passer une dizaine d'heures sur la conception de la maquette).

Il faut être attentif à toutes les contraintes pour concevoir une maquette, mais c'est ce qui est intéressant : réaliser le rêve d'une personne. C'est une sorte de défi, au même titre que de démontrer un théorème. \(\LaTeX\) permet de tout faire en terme de mise en page; il faut juste connaître le langage parfaitement, ainsi que ses subtilités. Et avec l'expérience que j'ai avec les éditeurs, j'ai beaucoup appris.

La mise en page en elle-même peut être, selon les cas, laborieuse. Tout dépens des fichiers sources que l'on a. Si on a la chance que les auteurs travaillent en \(LaTeX\) directement, c'est bien mieux que s'ils travaillent sous Word ou OpenOffice... Encore que ! Des fois, les auteurs réinventent la roue... en ce sens qu'ils peuvent définir des commandes qui existent déjà en \(\LaTeX\), et là, ça peut prendre beaucoup de temps pour épurer le code...

Je suis indépendant

Travaillant de façon indépendante, je n'ai pas d'exclusivité donc tout éditeur peut me contacter afin de mettre en page un projet. Ensemble, on établit la charte graphique et le travail à faire pour estimer le coût du projet.

Je travaille aussi pour les particuliers

Si vous avez une thèse (ou quel que projet que ce soit) à rédiger et que vous souhaiter la (le) faire en \(\LaTeX\) mais que vous n'avez pas le temps, vous pouvez aussi me contacter.