avis acadomia complétude

Mon avis sur Acadomia, Complétude et autres organismes

Mon avis sur Acadomia, Complétude, les cours Legendre et autres organismes de soutien scolaire à domicile se veut le plus objectif possible.

Je vais tenter de vous expliquer ce qui se cache derrière ces organismes et vous montrer pourquoi leurs clients jettent leur argent par les fenêtres.

Mon avis sur Acadomia, Complétude, etc.: préliminaires

Avant toute chose, je tiens à vous rappeler que j’avais déjà émis mon avis sur Superprof, cette plateforme plus qu’honteuse.

À l’occasion de la rentrée scolaire 202, je voulais me pencher sur les organismes “historiques” (ceux créés avant l’avènement des annonces sur internet).

Lorsque j’ai quitté l’Éducation Nationale, il m’a fallu trouver un job pour gagner un peu d’argent et c’est naturellement que je suis allé voir Acadomia. C’était en 2011.

L’entretien chez Acadomia

Composé de quelques questions mathématiques (pour moi, qui ai envie de donner des cours de maths), l’objectif est sans doute double: voir si j’ai le niveau et cerner ma façon d’interagir. Ayant à cette époque déjà pas mal d’années derrière moi, ce n’est pas ce qui me fait trembler…

L’entretien se passe bien. On m’explique le fonctionnement: les élèves (du moins, leurs parents) achètent 20 heures de cours (à raison de 2h par cours obligatoirement). À chaque fois que je vais chez l’élève je dois recevoir à la fin du cours un ticket avec un code barre (qui a dû laisser sa place au QR Code j’imagine).

J’ai aussi un livret sur lequel je dois écrire ce que je fais à chaque cours.

C’est bien organisé. Je n’ai rien à dire de négatif sur cela.

On me propose aussi de faire des stages en groupe pendant les vacances. Là, je ne serai plus employé d’Acadomia, mais déclaré comme auto-entrepreneur (désignation de l’époque). Le côté administratif, c’est l’organisme qui s’en occupe. Cela m’arrangeait car en 2011, moi et l’administratif…

Mon premier élève à domicile

J’ai eu la chance d’être envoyé chez un élève de terminale très sympa. Le courant est très vite passé. Son ancien “professeur” avait dû arrêter le soutien et j’étais chargé de prendre la relève. Dès la fin premier cours, il m’avoue que ça n’avait rien à voir avec ce que faisait la personne précédente. Je me souviens encore de la remarque:

Avec toi, au moins, tu prépares les cours, les exercices. Tu as tout imprimé et tu sais où tu vas. Avec l’autre, il improvisait et cherchait en même temps que moi à répondre aux questions.

Je pouvais sentir du soulagement dans ces propos, et cela me faisait plaisir. Après coup, j’ai compris que la personne qui venait n’était qu’un étudiant avec peu de recul.

Si mon expérience avec les élèves d’Acadomia fut enrichissante, ce ne fut pas le cas des salaires… mais ça, je le savais dès le début.

Mon avis sur Acadomia, Complétude: l’envers du décor

Faisons des calculs

La rémunération des “enseignant·e·s” de Complétude laisse à désirer, tout comme celle d’Acadomia.

Pour preuve l’annonce parue sur Pôle Emploi dont une capture d’écran est donnée ci-dessous:

16,85 € brut, cela fait 13,14 €/h net. Le SMIC horaire est, depuis mai 2022, à 8,35 € net.

Vous allez me dire: c’est bien, c’est 57,4% de plus que le SMIC horaire ! Et vous aurez raison… sur les nombres! Ben oui, c’est moi qui les ai calculés dont je suis d’accord… avec moi ! 🙂

Mais poussons nos calculs plus loin: je souhaite avoir le SMIC mensuel pour survivre, soit 1 267,10 €. Il me faut alors 1 267,10:8,35 = 152 heures de cours par mois, soit 152 x 12 = 1 824 heures par an.

On sait que pendant les vacances d’été, très peu d’élèves prennent des cours particuliers; cela nous laisse 10 mois.

Mais le tarif horaire est pour un élève de Terminale, et le bac est fin mars… Et les élèves prennent plus de cours après les épreuves écrites… ou très peu. On va donc cibler… 7 mois, et 8 si on est chanceux! Sans compter les vacances scolaires toutes les 6 semaines… mais je ne vais pas les compter car je suis d’un naturel optimiste et tous les élèves prendront des cours pendant les vacances.

Je dois donc faire 1 824 heures de cours sur 8 mois, soit 57 heures par semaine !

Sachant qu’il est difficile, en temps normal, pour un enseignant indépendant, de trouver 20h/semaine, je peux oublier le SMIC mensuel…

Car dans la pratique, en effet, il est difficile de trouver plus de 2 élèves par jour, hors mercredi et week-end (avec le temps de trajet entre les deux élèves)… et si les cours durent obligatoirement 2 heures, c’est même quasi-impossible! À moins d’avoir un élève qui à l’après-midi de libre; dans ce cas, c’est la fête!

Les conséquences

À la vue de ces calculs, nous l’aurons compris, un professionnel de l’enseignement ne peut pas compter sur ces organismes pour gagner sa vie.

La conséquence de cela est que Acadomia ou Complétude (pour ne citer qu’eux) sont obligés de recruter les seules personnes qui se présentent à eux, à savoir les étudiants. Il y a sans doute quelques enseignants de l’Éducation Nationale qui souhaitent arrondir leurs fins de mois et qui ne veulent pas s’embêter à passer une annonce, mais ceci est marginal je pense.

Résultat: les parents qui font appel à ces organismes se retrouvent avec des étudiants peu expérimentés devant eux. Cela peut très bien se passer (si l’étudiant·e est motivé·e et assez doué·e naturellement pour expliquer), mais le manque d’expérience a, à coup sûr, une incidence sur l’apprentissage.

Il y a en effet des techniques d’apprentissage qui ne s’apprennent que sur le terrain, avec l’expérience. Quand j’étais étudiant, je donnais des cours mais je me rends compte aujourd’hui que je manquais cruellement de technique.

Donc auprès d’un élève avec peu de lacunes, ça peut aller, mais avec un élève réellement coincé en maths, ça ne peut pas aller. Il faut comprendre d’où peut provenir le blocage et un étudiant n’a pas nécessairement le recul pour le faire.

Avis sur Acadomia ou Complétude: parlons argent…

Je vais prendre les tarifs d’Acadomia pour commencer: on peut voir sur le site Internet qu’il faut payer:

  • Frais d’adhésion (annuels) et de suivi pédagogique : 39€ TTC après crédit d’impôt
  • À partir de 21,50€ jusqu’à 30,50€ TTC/h après crédit d’impôt

Donc si on analyse bien, il faut payer des frais d’inscription annuel, ce qui “oblige” (inconsciemment) les parents à rester jusqu’à la fin de l’année.

Ces frais servent à quoi ?

Payer les brochures et divers papiers administratifs ? Le suivi pédagogique… réellement ? Ce suivi qui consiste à recevoir un coup de téléphone de quelques minutes une fois par an, pour savoir comment ça se passe et pour inciter les parents à rester et renouveler ?

Ces frais, c’est de l’argent que l’on donne en plus sans justification valable à mes yeux. Car sur chaque cours, l’organisme prend sa marge (normal!), et c’est cette marge qui devrait servir à payer le suivi pédagogique et les divers papiers.

Il ne faut pas se leurrer: les frais d’inscription, dans le marketing, sont connus pour fidéliser la clientèle.

Concernant Complétude, son site Internet est d’une part HS au moment où j’écris l’article, et d’autre part n’affiche aucun tarif.

N’oublions pas que ce sont des organismes commerciaux

Il n’est pas un secret qu’Acadomia a été créée par un ancien étudiant en commerce. Le but est sans équivoque: faire de l’argent à tout prix.

C’est sans doute le cas de tous ces organismes: ben oui! Un simple prof ne pourrait jamais monter et diriger une telle structure, ce n’est pas dans son ADN (sauf peut-être un prof d’économie…).

Il ne faut donc pas se mentir: quand on s’adresse à ce genre d’organismes, sur les 30 € que l’on donne pour 1 heure de cours en Terminale,

  • à peu près 13 € vont à l’enseignant
  • et donc 17 € vont à l’organisme (pour payer les charges salariales et patronales, la publicité, les brochures, le patron, les conseillers, etc.)

À titre de comparaison, le cours de maths revient à moins de 27 € avec moi.

Pour résumer…

Passer par un organisme de soutien scolaire à domicile:

  • n’est pas gage de professionnalisme des personnes qui vont être devant vos enfants
  • c’est payer au maximum 13 € la personne qui sera devant vos enfants
  • c’est être quasi-certains d’avoir une personne sans réelle expérience de l’enseignement et peu motivée (à la vue du salaire)

mais ça peut aussi être:

  • une belle surprise d’avoir un·e étudiant·e motivé·e et dynamique pour votre enfant (ce qui peut convenir si ce dernier ou cette dernière a très peu de lacunes

Alternatives

Les raisons pour lesquelles les parents passent par de tels organismes sont multiples:

  • ils ne savent pas comment trouver les bonnes personnes
  • ils n’ont pas confiance en celles et ceux qui mettent des annonces sur des sites spécialisés
  • ils pensent qu’en s’adressant à ces organismes, ils sont sûrs d’avoir quelqu’un de compétente

Pour palier à cela, il faudrait:

  • développer le bouche-à-oreille: un parent qui a entendu parler d’un·e enseignant·e sera plus en confiance, et c’est normal !
  • connaître le site gratuit https://enseignants-independants-france.mathweb.fr/, annuaire des enseignants indépendants de France, que je peine à développer car j’ai trop peu de moyens financiers

On peut aussi de la chance en effectuant ses recherches sur des moteurs de recherches.

Pour ma part, ayant fait moi-même mes sites internet, j’ai réussi à être assez bien référencé si l’on tape “cours maths webcam”:

Et les cours Legendre ?

Je n’ai pas parlé des cours Legendre car je ne connais pas leur mode de fonctionnement. Peut-être est-il similaires aux autres organismes, peut-être pas… La seule chose dont je suis presque sûre est qu’ils ne font appel qu’à des vrais enseignants. Ils sont rémunérés mieux d’ailleurs, mais les parents sont donc obligés de payer plus cher (je ne peux pas vous en dire plus car ils sont très opaques sur les tarifs sur leur site internet). Si quelqu’un peut en dire plus dans les commentaires…

Cet article a 2 commentaires

  1. laura

    Bonjour,
    Pour avoir été en cdd chez Acadomia du côté bureau et “conseiller pédagogique” je me permets d’apporter quelques nuances à votre billet :
    – Acadomia, comme Complétude, est mandataire entre les familles et les enseignants. Sauf pour les cours collectifs en centre ou en ligne, où l’enseignant signe un cdd avec Acadomia
    – le tarif horaire sur l’annonce pôle emploi est en fait le net chez Acadomia mais la case pôle emploi est toujours “salaire brut” par défaut pour les dépôts d’annonces… L’an dernier (quand j’y travaillais) pour un cours de terminale l’enseignant touchait entre 16 et 21€ de l’heure en fonction de la distance entre son domicile et celui de l’élève.
    – dans une agence qui tourne correctement, le suivi est régulier et un point est fait avec les familles tous les trimestres
    – pour le reste je suis d’accord avec vous sur l’aspect commercial.

    1. Merci pour ces précisions. Quand je donnais des cours à un Terminale, je ne gagnais pas 16 €, mais 13,50 € net (de mémoire). Cela a donc augmenté ?
      Le côté mandataire a été mis de côté délibérément dans mon post car cela ne parle pas nécessairement aux gens. Mais effectivement, ces agences sont des intermédiaires (cela dit, cela n’a pas beaucoup d’importance à mon avis).
      Quant au tarif brut/net sur Pole Emploi, Acadomia pourrait très bien convertir en brut plutôt que de laisser le net (cela dit, sur cet exemple, c’était plutôt Complétude donc peut-être gagne-t-on moins chez eux… 🙂 ).

Laisser un commentaire