Pourquoi l’aire d’un disque est égale à \(\pi r^2\) ?

Pourquoi l’aire d’un disque est égale à \(\pi r^2\) ?

Considérons un disque de rayon r. Nous allons rapporté le plan à un repère orthonormé d’origine O, et nous allons centrer notre disque en O.

Disque de centre O et de rayon r

Afin de déterminer l’aire du disque, considérons uniquement son enveloppe : le cercle de centre O et de rayon r :

Cercle de centre O et de rayon r

Maintenant, considérons un point M sur ce cercle d’abscisse x > 0 et d’ordonnée y > 0. Alors, d’après le théorème de Pythagore,$$x^2+y^2=r^2.$$

Le point M est sur le cercle

Ainsi,$$y=\sqrt{r^2-x^2}.$$On peut donc considérer le quart de cercle supérieur droit comme la représentation graphique de la fonction $f$ définie par:$$f(x)=\sqrt{r^2-x^2}$$sur [0;r].

Pour connaître l’aire du domaine délimité par l’axe des abscisses et la courbe représentative de f sur [0;r], il existe un outil mathématique : l’intégration. L’aire cherchée est:$$I=\int_0^rf(x)\text{d}x=\int_0^r\sqrt{r^2-x^2}\text{d}x.$$

Pour calculer une intégrale, il faut connaître une primitive de la fonction, mais en terminale, nous ne connaissons pas de primitive à la fonction f. On va donc utiliser une méthode pour arriver à nos fins (qui n’est pas au programme de Terminale, rassurez-vous).

Nous allons d’abord écrire f(x) autrement:$$\sqrt{r^2-x^2}=r\sqrt{1-\left(\frac{x}{r}\right)^2}.$$On peut ainsi écrire:$$I=r\int_0^r\sqrt{1-
\left(\frac{x}{r}\right)^2}\text{d}x.$$

Considérons alors une variable u telle que:$$u=\frac{x}{r}.$$Si x varie de 0 à r alors u varie de 0 à 1. De plus, si on considère u comme une fonction de x alors sa dérivée par rapport à x est:$$u'(x)=\frac{\text{d}u}{\text{d}x}=\frac{1}{r}.$$On peut alors écrire:$$\text{d}x=r\text {d}u.$$Ainsi, si nous voulons exprimer l’intégrale I en fonction de u, on écrit:$$I=r\int_0^1\sqrt{1-u^2}r\text{d}u=r^2\int_0^1\sqrt{1-u^2}\text{d}u .$$

Maintenant, la variable d’intégration est u, et varie de 0 à 1. On peut donc dire que c’est un sinus (par exemple). Posons alors:$$u=\sin(t).$$Alors,$$\text{d}u=\cos(t)\text{d}t.$$De plus, si u varie de 0 à 1 alors t varie de 0 à \(\frac{\pi}{2}\), d’où:$$I=r^2\int_0^{\frac{\pi}{2}}\sqrt{1-\sin^2(t)}\cos(t)\text{d}t=r^2\int_0^{\frac{\pi}{2}}\cos^2(t)\text{d}t.$$En effet, \(\cos^2(t)+\sin^2(t)=1\) donc \(1-\sin^2(t)=\cos^2(t)\); et comme t varie entre 0 et \(\frac{\pi}{2}\), son cosinus est positif donc \(\sqrt{\cos^2(t)})\cos(t)\) dans notre intégrale.

Il ne reste plus qu’à trouver une primitive de \(\cos^2(t)\). Pour cela, il faut se souvenir que:$$\cos(2t)=2\cos^2(t)-1$$et donc que:$$\cos^2(t)=\frac{1}{2}(\cos(2t)+1).$$Ainsi,$$\begin{align}I&=r^2\int_0^{\frac{\pi}{2}}\frac{1}{2}(\cos(2t)+1)\text{d}t\\&=\frac{r^2}{2}\int_0^{\frac{\pi}{2}}(\cos(2t)+1)\text{d}t\\&=\frac{r^2}{2}\left[ \frac{1}{2}\sin(2t)+t\right]_0^{\pi/2}\\&=\frac{r^2}{2}\times\frac{\pi}{2}\\&=\frac{\pi r^2}{4}. \end{align}$$

L’aire du disque étant égale au quadruple de l’aire trouvée, on obtient finalement que l’aire du disque est égale à :$$\mathcal{A}_{\mathcal{D}}=4I=\pi r^2.$$

Une précision sur l’outil d’intégration

Pour un réel x quelconque de l’intervalle [0;r], le segment tracé a une longueur égale à f(x).

Trouver l’aire du quart de cercle revient à “additionner” la longueur de tous les segments obtenus en faisant varier x de 0 à r. Mais x est un nombre réel donc il existe une infinité de valeurs. On ne peut donc pas additionner “une à une” toutes ces longueurs. On dit que la somme n’est pas discrète (une somme discrète est une somme où l’on peut compter un à un tous ses termes, même s’il y en a une infinité, comme 1+2+3+…). La somme est qualifiée de continue. Et donc l’intégrale représente une somme continue.

Représentation schématique d’une somme continue des longueurs d segments sur [0 ; r]

Sur le schéma ci-dessus, il faut imaginer que l’on rapproche de plus en plus les segments jusqu’à ce qu’ils soient tous “collés”. Ils couvrent alors toute la surface. Ainsi, la somme de leurs longueurs sera égale à l’aire.

Avec cela, nous pouvons continuer et nous demander pourquoi le volume d’une boule est égal à \(\frac{4}{3}\pi r^3\) : c’est l’objet de l’article suivant.

Stéphane Pasquet
Stéphane Pasquet

Laissez votre message